Comment s’organiser quand on se sent débordé.e ?

Vous avez des dizaines de choses à faire, et vous faites plusieurs choses en même temps… pour au final vous dire que vous n’avez pas avancé ? Vous vous demandez « comment mieux vous organiser » ?

Dans cet article, je vous propose de vous pencher sur des solutions simples pour vous organiser en toute sérénité !

Tout d’abord, je souhaite vous partager les conclusions de Earl Miller, neurologiste au MIT.  Selon le chercheur, notre cerveau serait programmé pour se focaliser sur une seule tâche, et le multi-tâches serait mauvais pour le cerveau, notamment parce que cela baisserait la productivité, nous ferait faire plus d’erreurs, diminuerait notre créativité et notre QI !

Selon certains experts, accomplir des petites tâches comme répondre aux emails, sont de petites victoires qui nous font sécréter de la dopamine, hormone de la récompense. Nous avons alors un sentiment d’accomplissement, ce qui peut devenir addictif pour notre cerveau. 

Pour casser ce cycle, le professeur Miller nous conseille de mettre en place une stratégie toute simple pour casser ce cercle : retirer toute tentation est la clé pour surpasser cette soif du cerveau de nouvelles informations. 

Pour cela, commencer par :

  • bloquer un créneau pour vous concentrer sur la tâche que vous souhaitez accomplir
  • éliminer autant de distractions que possible
  • laisser votre smartphone au loin et éteignez tous les autres écrans
  • éteindre vos notifications d’emails, voire même de toute autre notification
  • et si tout cela échoue… faites une pause et recommencez !

S’organiser par blocs

S’organiser par blocs est une bonne pratique qui permet d’optimiser son temps. De manière générale, commencez par réaliser les tâches les plus importantes le matin. Bloquez-vous des créneaux le matin pour réaliser vos travaux sans être interrompus sur un sujet précis qui vous demande de la réflexion, de la créativité. Réservez quelques créneaux sur lesquels consulter vos emails/ messages réseaux sociaux… et respectez-les ! Le découpage en blocs est très bénéfique. En effet, une étude de l’université Irvine en Californie nous révèle que lorsque nous avons été déconcentré, il faut un peu moins de 25 minutes pour revenir à la tâche en cours.

 

La méthode pomodoro

Avec cette méthode, fini la procrastination et le multi-tâches ! Cette méthode peut être utilisée à l’intérieur de vos blocs.

« La technique utilise une minuterie pour diviser le travail en intervalles, traditionnellement de 25 minutes, séparés par de courtes pauses de 5 minutes. Ces intervalles sont appelés des pomodoros, le pluriel du mot italien pomodoro (tomate). »

« Un pomodoro est l’intervalle de temps passé à travailler. Après l’achèvement de la tâche, tout temps restant dans le pomodoro est consacré au sur-apprentissage (overlearning). Des pauses régulières sont prises, favorisant l’assimilation. Un repos court (3-5 minutes) sépare les pomodoros consécutifs. Quatre pomodoros forment un ensemble. Un repos plus long (15-30 minutes) est pris entre les séries. »

Pour finir, utilisez les temps « morts » 😉

Les temps ”morts” sont les créneaux tels que les trajets, les temps d’attente chez le médecin par exemple. Ce sont des temps incompressibles, et que vous pouvez utiliser à bon escient

Ainsi, vous pouvez profiter de vos trajets pour lire, regarder des vidéos inspirantes, écouter des podcasts de développement personnel ou encore des livres lus. 

De même, vous pouvez profiter des temps d’attentes pour écrire, ou fermer les yeux et faire de la visualisation. 

Mais n’oubliez pas non plus de prendre le temps de ne rien faire afin de laisser se reposer votre cerveau !

Pour recevoir régulièrement du contenu, je vous invite à me suivre :