Lancer votre “Side project”, votre projet “à côté” de votre activité principale, ça vous parle ? Selon un article du Monde*, il y avait en 2016, 4,5 millions, soit 16 % des actifs qui cumulaient plusieurs métiers, par obligation ou par choix. On parle de “slasheurs / slasheuse”. Ayant moi-même été une slasheuse, je vous partage ici mes apprentissages.

Pourquoi se lancer ?

Il y a de multiples raisons pour se lancer dans un “Side project”, parmi lesquelles, les plus courantes :

  • par passion, par besoin d’exprimer sa créativité : vous avez une passion pour la couture par exemple ? Vous vous y mettez au moindre temps libre ?
  • par manque de sens dans votre activité actuelle, et le besoin de s’épanouir dans quelque chose qui vous fera vibrer. 
  • pour multiplier ses sources de revenus, se diriger vers la liberté financière : si vous avez en tête une idée de business qui peut être rentable très rapidement, cela peut-être une excellente raison. Si en plus vous désirez quitter votre emploi pour vous y consacrer à temps plein (ou temps partiel si les revenus vous suffisent), lancez vous !
  • pour tester une idée : lancer un side project est idéal avant d’entamer une reconversion professionnelle. En conservant votre emploi, vous vous assurez un esprit plus serein (au moins financièrement), dans le développement de votre projet.
  • pour booster son moral, se faire du bien : un side project n’a pas forcément vocation à remplacer une autre activité. Il peut servir à vous donner une satisfaction complémentaire, à vous épanouir sur un autre domaine de vie. Cela peut être l’occasion de mener des projets pour une association par exemple.
  • se donner un nouvel élan : lorsque l’on sent que l’on stagne, tester un side project est une excellente manière de développer sa confiance en soi, de développer ses compétences.

Vous pouvez avoir plusieurs bonnes raisons pour lancer un side project. La prochaine étape, c’est de passer à l’action 🙂

Est-ce que le Side project est fait pour vous ?

Tout le monde peut lancer un Side project ! Quel que soit votre statut, si vous vous sentez motivé.e et que vous avez envie de vous lancer, allez-y, foncez ! Pour les salariés, pensez cependant à relire votre contrat de travail pour vérifier que vous n’ayez pas de clause de non-concurrence ou d’exclusivité 😉

Comment s’y prendre ?

D’abord, comprendre pourquoi vous souhaitez créer ou participer à un side project, et identifier ce dans quoi vous voulez vous lancer.

Ensuite, un des facteurs clés de succès est l’organisation. Savoir trouver du temps pour se consacrer à ce nouveau projet, gagner du temps sur d’autres activités, être plus efficace, apprendre à prioriser. 

Vous sentez que c’est le moment pour vous de démarrer un nouveau projet, mais ne savez pas dans quel sens partir ? Vous avez besoin d’un coup de pouce pour éclaircir votre vision. Discutons-en lors de votre RDV téléphonique offert.

Je vous aiderai à garder la motivation sur la durée. Et si l’organisation n’est pas votre point fort, sachez que je vous aiderai également à mettre en place des habitudes et des réflexes qui vous feront gagner des heures 🙂

Ce contenu vous a plu ? Parlez-en autour de vous, et partagez-le 😉

Pour recevoir régulièrement du contenu, je vous invite à me suivre :

*https://www.lemonde.fr/emploi/article/2018/01/26/bienvenue-dans-l-ere-de-la-pluriactivite_5247565_1698637.html